Le CTA obtient 1,2 M$ pour l'acquisition de robots collaboratifs pour l'automatisation de procédés manufacturiers


Grâce à l'obtention de deux subventions totalisant plus de 1,2 M$, le Centre de technologie en aérospatiale (CTA) du Cégep Édouard-Montpetit se dotera de nouveaux équipements nécessaires aux activités de recherche pour l'automatisation intelligente de procédés manufacturiers de pièces aérospatiales en matériaux composites. Les principales retombées attendues pour le secteur aérospatial sont une diminution des coûts d'exploitation et une augmentation de sa productivité.

Pour l'acquisition de ces équipements, le CTA s'est vu octroyer la somme de 627 541 $ par la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) par l'entremise du fonds collège-industrie pour l'innovation qui en a fait l'annonce le 25 juillet dernier au Red River College, à Winnipeg. Une contribution équivalente de 627 539 $ pour ce projet est fournie par le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI) du Québec.

 

Des robots collaboratifs conçus pour travailler avec des humains

Les principaux équipements nécessaires pour réaliser le programme de recherche comprennent des robots collaboratifs, communément appelés cobots, pour la manipulation des fibres et des pièces ainsi que le nettoyage et la préparation des moules. Seront également acquis différents systèmes de manipulation ou d'applications, des capteurs et des logiciels afin de permettre aux robots d'effectuer les tâches requises pour la surveillance des systèmes et le traitement des données. Les équipements seront installés dans le laboratoire de fabrication de pièces en matériaux composites et le laboratoire d'usinage du CTA.

« Le Centre technologique en aérospatiale est fier de recevoir ces subventions qui serviront à acquérir de l'équipement à la fine pointe de la technologie nous permettant d'optimiser nos activités de recherche, souligne son directeur général Pascal Désilets. Les robots collaboratifs sont conçus pour partager le même espace que l'humain et pour interagir avec lui dans la production. Notre objectif est de développer des applications automatisées efficaces et abordables pour chacune des étapes de production de pièces en matériaux composites. Ces applications sont développées pour être transférées dans les entreprises d'ici.»