3 mai 2022

Appel d’offres pour des services d’accompagnement et d’expertise sur les thématiques environnementales dans le secteur aérospatial.

À l’ère des technologies de rupture, de la mondialisation, de l’intensification de la concurrence mondiale, et frappée récemment par la profonde crise économique liée à la pandémie de la COVID- 19, l’industrie aérospatiale québécoise doit se transformer et se tourner vers un avenir durable si elle souhaite rester dans la course mondiale. Les entreprises désirant faire un virage écoresponsable ont la possibilité d’améliorer leurs opérations en modifiant leur processus et en développant des produits plus responsables.
Fières de pouvoir appartenir à une grappe innovante qui favorise le partenariat et de pouvoir accéder au vaste bassin d’énergie verte que propose le territoire, les entreprises de la chaîne d’approvisionnement québécoise sont en mesure d’imaginer et d’offrir un produit plus écoresponsable que leurs compétiteurs. La crise de la COVID-19 a aussi démontré l’importance de renforcer nos capacités locales. En effet, la fermeture des frontières a entrainé des ruptures importantes dans la chaîne d’approvisionnement, entrainant des délais de production et la hausse du coût des pièces. Sur ce point, nous avons le potentiel d’augmenter la part locale de produit québécois dans la chaîne d’approvisionnement aérospatiale tout en réduisant notre dépendance aux produits importés.

Objectifs

  • Afin de renforcer et de sécuriser la capacité manufacturière aérospatiale du Québec, les entreprises doivent être en mesure de se transformer, d’identifier les capacités critiques et les créneaux d’investissements porteurs tout en certifiant l’ensemble de ces opérations. Ce rehaussement de capacité manufacturière permettra aux entreprises de développer des produits et des processus certifiés plus écoresponsables et qui seront porteurs de croissance pour la chaîne d’approvisionnement aérospatiale québécoise.
  • Les maitres d’œuvres et instituts de finance attendent de leurs fournisseurs qu’ils soient capables de mesurer et de réduire leur empreinte environnementale globale en limitant l’émission de gaz à effet de serre tout au long du processus de production et d’approvisionnement. Il est aujourd’hui essentiel que les entreprises soient outillées et accompagnées pour prendre ce virage durable et puissent demeurer compétitives tout en étant écoresponsables.

 

Pour réussir cette transformation majeure, la sensibilisation des entreprises, l’accès à de l’expertise ciblée, la création d’un réseau de partenariats, de la formation et de l’accompagnement seront essentiels. Cette expertise permettra aux entreprises de mieux cerner leurs enjeux, de caractériser leur structure de coûts, d’optimiser leur politique d’achat et ainsi d’identifier des projets d’amélioration et développement à forte valeur ajoutée, tout en étant à la hauteur des nouveaux standards écoresponsables mondiaux.
Les entreprises ciblées dans cette initiative ont des activités de fabrication dans le domaine aérospatial et sont considérées comme fournisseurs de rang 1 à 4. Sont aussi admissibles les entreprises développant des appareils de mobilité aérienne avancé et des entreprises en œuvrant dans la réparation et la maintenance d’aéronefs. Les entreprises doivent également avoir des opérations sur le territoire québécois et un certain pourcentage d’activité dans le secteur aérospatial. Le support octroyé visera le développement de compétence et capacité ou de transformation des activités au Québec.

Pour consulter l'appel d'offres, cliquez ici.

Pour toute question relative à cet appel d’offres et pour assurer une communication complète et des réponses rapides, veuillez contacter :  

 

Date limite : Les réponses à cet appel d’offres doivent être reçues au plus tard à 17h le vendredi 13 mai 2022. Les réponses reçues après cette date seront automatiquement rejetées.

Les questions, par écrit uniquement, sont acceptées jusqu’à quatre (4) jours ouvrables avant la date limite des réponses à l’appel d’offres et celles-ci seront partagées avec tous les soumissionnaires dans l’anonymat.

Les dernières nouvelles

  • Rupture du lien de confiance envers l’un de vos salariés suivant une enquête : employeurs, la célérité est de mise-en
    5 avril 2022

    Rupture du lien de confiance envers l’un de vos salariés suivant une enquête : employeurs, la célérité est de mise-en

    Au Québec, le vol ou la fraude commis par un salarié dans le cadre de son...

    En savoir plus