19 octobre 2020

Le Symposium sur le marché canadien de la défense et de la sécurité au Québec s’ouvre aujourd’hui

Montréal (Québec), le 19 octobre 2020 – Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) en partenariat avec STIQ et Aéro Montréal annoncent la tenue aujourd’hui du cinquième Symposium sur le marché canadien de la défense et de la sécurité, réalisé pour la toute première fois en mode 100 % virtuel, sous le thème « Le marché de la défense et de la sécurité : Perspectives et nouvelles réalités ».


Cette 5e édition abordera des thèmes diversifiés, comme le contexte actuel du marché de la défense et de la sécurité, les grands projets en développement, l’accès aux marchés américains et étrangers, et l’appui offert aux entreprises qui oeuvrent ou veulent oeuvrer dans ce marché.


L’événement en bref
Le Symposium sur le marché canadien de la défense et de la sécurité rassemble des donneurs d’ordres, des équipementiers, des PME et des organisations actives dans le secteur.


L’événement vise à positionner le Québec, ses entreprises et ses institutions de recherche au coeur des occasions d’affaires en défense et en sécurité. Cet événement permet notamment d’informer les entreprises de l’évolution des projets d’acquisition du gouvernement du Canada et d’explorer la diversification des marchés dans le secteur de la défense. Les entreprises pourront aussi rencontrer des acteurs clés du gouvernement du Canada (notamment Services publics et Approvisionnement Canada, Innovation, Sciences et Développement économique Canada, le ministère de la défense nationale et les Forces armées canadiennes). Des ateliers thématiques, des conférences, des plénières et des rencontres B2B et B2G seront aussi au programme.

Citations
« Le secteur de la défense et de la sécurité tient une place importante dans l’économie du Québec. En rassemblant les principaux acteurs de l’industrie de la défense et de la sécurité du Canada et de l’étranger à l’occasion du Symposium autour du thème Perspectives et nouvelles réalités, DEC appuie la croissance des PME et le développement de l’économie du Québec. Cet événement contribue à positionner le Québec, ses entreprises et ses centres de recherche au coeur des occasions d’affaires en défense et sécurité ici et sur les marchés extérieurs. » Manon Brassard, sous-ministre et présidente, Développement économique Canada pour les régions du Québec

« Le Symposium sur le marché canadien de la défense et de la sécurité en est à sa 5e édition et a su se tailler une place en tant qu’événement incontournable pour les acteurs clés de cette filière. Il s’agit d’un véritable accélérateur de développement pour les entreprises québécoises puisqu’il rassemble les principaux acteurs de l’industrie, stimule les échanges et propulse de
nouvelles occasions d’affaires. Les grandes entreprises du secteur de la défense sont des chefs de file dans le développement de nouvelles technologies et évoluent sur le marché mondial. Le Symposium s’avère être une excellente occasion pour créer des liens entre nos entreprises afin qu’elles puissent prospérer à l’échelle internationale. » Richard Blanchet, président-directeur général, STIQ


« La crise sanitaire liée à la COVID-19 a souligné l’importance de la diversification pour nos entreprises. Plus que jamais, nous ne devons pas ménager nos efforts pour positionner le Québec et ses joueurs clés au coeur des occasions d’affaires en défense et sécurité canadiennes et mondiales. Nous pouvons y parvenir en regroupant les forces du territoire, en accompagnant nos acteurs et en les outillant pour qu’ils s’adaptent aux évolutions des marchés. Le Symposium est définitivement une excellente opportunité d’ouvrir la voie vers ces nouvelles réalités. » Suzanne Benoît, présidente-directrice générale, Aéro Montréal

Les dernières nouvelles

  • Contexte de pandémie : un arbitre se penche sur les droits et obligations des employeurs québécois en matière de télétravail
    18 novembre 2020

    Contexte de pandémie : un arbitre se penche sur les droits et obligations des employeurs québécois en matière de télétravail

    Dans une très récente décision rendue le 26 octobre 2020[1], l’arbitre Me...

    En savoir plus