L'industrie aérospatiale canadienne organise une fructueuse assemblée publique dans le cadre des élections


MONTRÉAL, 26 sept. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- L’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC) a tenu aujourd’hui à Montréal la première de trois assemblées publiques Vision 2025 dans le cadre des élections fédérales.

L’honorable Jean Charest, président de Vision 2025, ancien vice-premier ministre du Canada et ancien premier ministre du Québec, a animé la discussion réunissant les candidats sur l’avenir du secteur de l’aérospatiale.

« L’assemblée a été un franc succès. Le nombre remarquable de participants illustre toute l’importance de l’aérospatiale pour l’avenir économique du Canada. C’est une industrie qui procure près de 215 000 emplois bien rémunérés dans toutes les régions du pays et en ce sens, son avenir transcende les partis politiques. Nous devons saisir les possibilités qui s’offrent à notre industrie ou risquer de perdre du terrain par rapport à la concurrence », a déclaré M. Charest.

L’assemblée publique d’aujourd’hui réunissait les candidats en vue de chacun des partis majeurs et constituait la plus récente étape de l’initiative Vision 2025 de l’AIAC. Amorcées il y a un peu plus d’un an, les consultations pancanadiennes dirigées par M. Charest ont mené à la publication du rapport Cap sur un nouvel horizon en juin 2019. Ce rapport établissait six priorités pour assurer la prospérité de l’industrie et diverses possibilités de collaboration renforcée entre le gouvernement canadien et ses partenaires de l’aérospatiale. Il se veut une feuille de route qui assurera au Canada une position de tête au sein d’un marché mondial de plus en plus concurrentiel.

Les six priorités sont les suivantes :

  • Accroître notre soutien à la main-d’œuvre la plus qualifiée au monde;
  • Assurer le développement des PME du secteur de l’aérospatiale;
  • Employer l’innovation comme levier pour les nouvelles technologies, notamment les vols carboneutres et les avions autonomes;
  • Investir pour que le Canada maintienne son statut de chef de file international en matière de certification et de réglementation;
  • Maximiser le leadership du Canada dans l’exploration spatiale;
  • Maximiser les retombées des marchés publics de la défense nationale et les partenariats gouvernementaux pour stimuler la croissance industrielle.

 

« Nous sommes très heureux de constater l’impact éminemment positif de notre initiative Vision 2025 », a déclaré Jim Quick, président et chef de la direction de l’AIAC. « Alors que l’aérospatiale canadienne se trouve à la croisée des chemins, il est rassurant d’entendre les candidats fédéraux confirmer le rôle essentiel que joue notre industrie dans la santé économique à long terme du pays. La concurrence mondiale n’a jamais été aussi féroce et le Canada doit redoubler d’efforts pour ne pas se retrouver dans les marges du marché. »

L’honorable Marc Garneau du Parti libéral, Neil Drabkin du Parti conservateur, Alexandre Boulerice du NPD et Gabriel Ste-Marie du Bloc Québécois ont participé à cette assemblée publique.

Pour en savoir plus sur VISION 2025, consultez le site www.aiac.ca/fr/vision2025 (français) ou www.aiac.ca/vision2025 (anglais).