Transports Canada approuve les opérations au centre d’essais des drones d’Alma, au Québec


Transports Canada est déterminé à améliorer la sécurité et la sûreté des Canadiens, et ce, tout en favorisant l’innovation dans son étude des possibilités d’utilisation des systèmes d’aéronef sans pilote (communément appelés drones) pour l’exécution de son mandat.

L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a accordé au Centre d’excellence sur les drones l’autorisation de commencer les opérations au centre d’essais d’Alma, au Québec. Ce centre d’essais facilite les activités de recherche et de développement et procure à l’industrie un espace aérien réglementé et réservé pour faire des essais de drones hors visibilité directe.

En partenariat avec Arctic UAV Inc. d’Iqaluit et l’Université d’Alaska, de Fairbanks, Transports Canada sera cette semaine l’une des premières organisations à mener des opérations au nouveau centre d’essais, en mettant à l’essai un drone Sea-Hunter.

Ces essais lui permettront d’obtenir une expérience pratique dans l’utilisation de drones complexes et d’élaborer des procédures, une formation et des outils d’évaluation du risque pour des activités de surveillance dans le nord du Canada.

Transports Canada a l’intention de faire l’acquisition d’un système qui se sert de drones pour le relevé des glaces et la surveillance des déversements d’hydrocarbures dans l’Arctique canadien. En prévision de ces activités, le Ministère a conclu un contrat avec Arctic UAV Inc., qui effectuera plusieurs essais de recherche et de développement en vol au cours des trois prochaines années.