Mohamed Khalil, Fondateur de Pyrocycle

Un finaliste de l’étude de cas AéroPortail édition 2016 développe un procédé permettant de recycler les déchets électroniques


En octobre 2016, Aéro Montréal, Aéroports de Montréal et l’OACI se sont associés pour célébrer ensemble la créativité de la relève québécoise en aérospatiale lors de la Semaine de l’aviation civile - Montréal en organisant un cas d’étude sur la thématique environnementale. La revalorisation des aéronefs constitue en effet un des principaux défis pour l’avenir de l’industrie aérospatiale mondiale. Les étudiants de toutes les universités du Québec ont donc été appelés à développer une solution durable et rentable permettant de récupérer 100 % des pièces d’un avion en fin de vie ici, au Québec. C’est dans le cadre de ce concours que nous avons eu la chance de rencontrer Mohamed Khalil, étudiant de Polytechnique Montréal. Inspirant et innovant il nous tenait à cœur de vous donner quelques nouvelles de son parcours et des nombreuses étapes qu’il a pu franchir depuis la compétition.
 
Témoignage de Mohamed Khalil, Fondateur de Pyrocycle
 
En consultant la littérature scientifique sur les problèmes des déchets, on peut comprendre l’ampleur des enjeux sanitaires, environnementaux et économiques reliés aux déchets électroniques. Sur les quelques cinquante millions de tonnes de déchets générés annuellement dans le monde, seule une infime partie est recyclée. Les rebuts se retrouvent dans des sites d’enfouissement ou sont expédiés dans des pays en développement. Le recyclage des déchets électroniques des avions représente également un défi majeur pour l'industrie aérospatiale. Ces déchets représentent environ 2 tonnes/avion et aucun procédé de recyclage n’est capable de les recycler ou bien même les réutiliser, explique Mohamed, qui a décidé de consacrer sa thèse au développement de solutions de recyclage de déchets électroniques sans risques pour l’environnement.
 
Après la preuve de concept de son procédé sous la supervision du Prof. Jamal Chaouki, professeur titulaire au Département de génie chimique de Polytechnique, qui a reçu récemment le prix R.S. Jane Memorial Award de la Société canadienne de génie chimique en commémoration de sa contribution remarquable à la profession de chimiste et à l’industrie de la chimie au Canada et qui a créé 6 start-ups avec ses étudiants; Mohamed a participé au concours d’études de cas d’Aéro Montréal portant sur l’avion 100% récupérable, organisé dans le cadre de la Semaine de l’aviation civile de Montréal, le 1er octobre 2016.
Il a remporté la troisième place grâce à son procédé qui permettra non seulement de recycler les déchets électroniques et d’éviter la pollution de l’environnement, mais aussi de récupérer les métaux précieux comme l’or, l’argent, le platine et de produire des produits à valeur ajoutée comme du carbone et du l’huile.
L'équipe Pyrocycle en présence de : Mme Hélène David, Ministre responsable de l’Enseignement supérieur du Québec, Mme Kahina Oudjehani, Leader en Écoconception, Ingénierie en développement de produits, Aéronautique chez Bombardier et Mme Suzanne M. Benoît Présidente-directrice générale
Dans le cadre du même concours, Mohamed a eu la chance de rencontrer M. Sylvain Savard, membre du jury et Président-fondateur du Groupe Avianor inc., une société privée canadienne spécialisée dans l’entretien d’avions commerciaux et militaires et de composantes, dans la fabrication, ainsi que la modification d’intérieurs d’avions et membre du jury du même concours; qui a beaucoup apprécié la nouvelle approche présentée pour résoudre le problème de déchets électroniques. Soucieux de l'environnement et d’associer l’engagement écologique, économique et social; Mohamed s'est associé avec son directeur de recherche Prof. Jamal Chaouki et M. Sylvain Savard Président du Groupe Avianor, et le projet d’entreprise PYROCYCLE est alors né.
M. Sylvain Savard Président du Groupe Avianor et Prof. Jamal Chaouki
Ensuite, Mohamed a enchaîné les concours, qui tous l’ont aidé à définir sa vision, à créer son réseau et à apprendre à convaincre un auditoire de l’intérêt de la rentabilité de son projet. Il est arrivé Finaliste du concours "Le levier de ton idée » de la Fondation Montreal inc., Finaliste du concours d’idée d’entreprise et du concours "L’ascenseur Payant » de l’ACEE du Québec, Lauréat local et Finaliste régionale du Défi Osentreprendre – (Catégorie universitaire), Lauréat de la compétition de présentation éclair d’affaires de la Jeune Chambre de commerce de Montréal, Lauréat du Prix de Public du concours Innovinc – RBC : Concrétisez du Centre d’entrepreneuriat Poly-UdeM, Lauréat de la compétition de pitch du Défi Montréal, Lauréat du concours de pitch "QI Connexion – Vidéotron – StartupFest 2017", Lauréat régional et Finaliste Provinciale de la Coupe Provinciale des Start-up du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec, Lauréat du concours "Inventer le monde de demain" – catégorie : Entrepreneuriat de Genium360, Lauréat du concours provincial "Forces AVENIR" – catégorie : Entrepreneuriat, affaires et vie économique, Lauréat local et Finaliste régionale du Défi Osentreprendre – (Catégorie création d’entreprise).
En Avril 2017, Mohamed a été nommé parmi les 25 entrepreneurs émergents du Québec par la Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman et C2 Montréal et il a été nommé Entrepreneur du mois par l’ACEE du Québec. Il a été également : Finaliste National de Startup Canada Awards 2017 (catégorie : Entrepreneur Nouvel Arrivant), Finaliste Provincial des Grands prix de la relève d’affaires 2018 du RJCCQ (Catégorie : Entrepreneur issu de la diversité). En Janvier 2018, et sur plus de 300 candidatures, il a été sélectionné parmi les Six jeunes entrepreneurs innovateurs soutenus par le mouvement Adopte inc.. une expérience entrepreneuriale qui a comme mission de donner un coup de pouce à la relève, fondé par Nicolas Duvernois, fondateur de PUR Vodka & Romeo’s gin, Anne Marcotte, entrepreneure, et Philippe de Gaspé Beaubien III, homme d’affaires, pour créer des ponts entre les entrepreneurs ayant du succès (les adoptants) et ceux qui sont à la tête d’entreprises émergentes (les adoptés).
 
En Septembre 2018, PYROCYCLE a été sélectionné parmi les lauréats du Prix Nationale en CleanTech, Clean50 – Catégories : Top Projets au Canada en 2019 et il a été honoré en tant que Lauréat du Prix Clean50 – Catégories : Leader Émergent, présenté par Unilever, pour faire preuve de leadership en matière de développement durable grâce au développement de sa nouvelle technologie de recyclage.
PYROCYCLE a déjà fait ses preuves à l'échelle du laboratoire et se prépare maintenant pour la démonstration dans un environnement opérationnel approprié pour amener cette technologie à un niveau industriel.