L’industrie aérospatiale salue la signature d’un nouvel accord

Accord États-Unis, Mexique, Canada


Montréal, le 3 octobre 2018 — Aéro Montréal, la grappe aérospatiale du Québec, salue la conclusion d’un nouvel accord de libre-échange entre le Mexique, les États-Unis et le Canada.

Cet accord est une bonne nouvelle pour les entreprises, en particulier pour les PME. « On le sait, la prévisibilité est un élément majeur qui favorise grandement la croissance des entreprises. Devant l’incertitude, elles adoptent une attitude prudente et souvent, repoussent les investissements nécessaires à la croissance, la signature de cet accord lève une bonne partie de cette incertitude, » estime Suzanne M. Benoît, présidente-directrice générale d’Aéro Montréal.

L’industrie aérospatiale, grande utilisatrice d’acier et d’aluminium, aurait toutefois souhaité que l’accord fasse tomber les tarifs de 10 et 25 % décrétés en juin dernier. « Notre industrie est mondiale. Les pièces des avions peuvent traverser plusieurs fois les frontières jusqu’au produit final. Le gouvernement du Canada poursuit les discussions sur ce dossier. Nous avons bon espoir qu’un règlement favorable sera trouvé, » conclut Suzanne Benoît.

-30-

À propos d'Aéro Montréal

Créée en 2006, Aéro Montréal est un forum stratégique de concertation qui réunit l'ensemble des premiers dirigeants du secteur aérospatial québécois issus de l'industrie, des institutions d'enseignement, des centres de recherche et incluant les associations et les syndicats.

Les activités d’Aéro Montréal sont rendues possibles grâce à la participation des gouvernements du Québec et du Canada, de la Communauté métropolitaine de Montréal, de Norton Rose Fulbright, ainsi que des entreprises membres de la grappe.

 

Renseignements :

Gwenaël Brisé
Responsable des communications et des relations médias

Aéro Montréal
Bur. : 514 987-9395 | cell. : 438 497-3857

gwenael.brise@aeromontreal.ca