Atlas Aéronautik: une usine flambant neuve pour suffire à la demande


Granby Express - Roxanne Langlois

 

ÉCONOMIE. Les activités de l’usine Atlas Aéronautik de la rue Édouard, à Granby, seront transférées dès la fin de l’automne prochain dans un tout nouveau bâtiment de la rue Arthur-Danis. Ces installations permettront d’honorer des contrats de plusieurs millions $ décrochés par le constructeur de pièces complexes en métaux durs.

Si le projet en est encore à un stade préliminaire et que certains détails ne peuvent encore être dévoilés publiquement, le directeur général d’Atlas Aéronautik, Serge Audet, est on ne peut plus emballé par ce qui attend l’entreprise qu’il dirige au cours des prochains mois.

L’actionnaire de la compagnie, Coradin, vient tout juste de se porter acquéreur d’un terrain d’environ 280 000 pieds carrés appartenant à la Ville, au coût de 210 000 $. La transaction a été entérinée par le conseil municipal de Granby lundi soir dernier, à l’occasion de sa séance régulière.

Un nouveau bâtiment, dont la superficie sera approximativement deux fois plus importante que les locaux de 20 000 pieds carrés de la rue Édouard, y est prévu. En plus des opérations de l’usine de la rue Édouard, les bureaux administratifs des deux usines que possède Atlas Aéronautik seront regroupés sous un même toit; les employés ont d’ailleurs déjà été avisés du déménagement à venir.

L’initiative d’envergure permettra une augmentation du volume de production dès 2020 qui passe inévitablement par l’implantation de nouveaux équipements. Or, les installations existantes de son siège social sont actuellement saturées. «Présentement, on n’a pas d’espace et c’est très difficile. […] On joue un peu à Tetris à l’intérieur de notre usine pour essayer de rentrer une nouvelle machine», image en riant le gestionnaire.

Cliquez ici pour lire l'article complet.